• Marie-Amandine Brach

Mais au fait c'est quoi la naturopathie ?!!!

La naturopathie est une médecine traditionnelle reconnue par l’Organisation mondiale de la santé au même titre que la médecine chinoise ou ayurvédique.

Ces trois techniques sont basées sur le même principe : il existe une énergie immatérielle et intelligente qui anime tout être vivant.

Cette énergie de la vie est celle qui permet de faire la différence entre la matière animée

comme un être humain ou une plante, et la matière inanimée, comme une table.

On parle de Prana pour la médecine ayurvédique, de Qi (prononcé « chi ») pour la médecine chinoise, et d’Energie vitale en naturopathie.

Dans son rapport publié en 2013 et intitulé « Stratégie de l’OMS pour la médecine traditionnelle pour 2014-2023 », L’OMS recommande l’intégration des médecines traditionnelles ou complémentaires dans le système de santé de tous les pays. (Incluant la chiropractie, l’acupuncture, la naturopathie, la réflexologie etc)

Il est important de noter que la naturopathie ne remplace en aucun cas la médecine allopathique

(votre médecin généraliste et vos spécialistes)

En revanche on entend souvent les personnes dire « Je ne suis pas malade, donc je suis en bonne santé » Cela n’est pas tout à fait juste. En effet, l’OMS a adopté, lors de sa conférence internationale sur la santé le 22 juin 1946 en préambule à la constitution de l’Organisation mondiale de la santé, la définition de la santé suivante : Un état de complet bien-être physique, mental et social, qui ne consiste pas uniquement en l’absence de maladie ou d’infirmité.

Cette définition est, 74 ans plus tard, toujours d’actualité.

Mais alors concrètement, qu’est ce qu’être en bonne santé ?

Être en bonne santé, c’est être joyeux, jouir des plaisirs de la vie, interagir avec son environnement, créer des liens sociaux riches et bienveillants, donner du sens à sa vie tout en respectant les 5 principes vitaux d’Hippocrate.

1) Se nourrir en privilégiant une alimentation vivante majoritairement.

2) Se recharger grâce à la peau, les poumons, le tube digestif, les oreilles, les yeux, les chakras et le plexus.

3) Bien éliminer les déchets endogènes qui sont de deux origines :

- Les résidus alimentaires issus de la digestion

- Les résidus intrinsèques issus du métabolisme cellulaire

Cinq émonctoires (organes permettant l’élimination) contribuent à l’élimination de ces déchets en fonction de leur nature chimique. (Intestins -foie-rein-poumon-peau)

4) Se reposer : indispensable à tous les organes (permettant un temps de récupération cellulaire)

5) Maintenir un équilibre entre le corps mental et le corps physique : par la pratique du yoga, des bains chauds et froids, de la pleine conscience etc.


La naturopathie recherche la cause de la cause de la maladie puisque la cause est souvent distante de l'organe malade.

En naturopathie, on considère que la santé est liée au terrain. C'est en supprimant la cause et en rééquilibrant le terrain via des techniques naturopathiques en accord avec les lois de la nature qu'on aide le corps à s'autoguérir.

La naturopathie utilise dix techniques naturelles de santé, mais trois sont primordiales et interdépendantes pour agir sur notre santé et mieux-être dans notre société actuelle.

On parle du triangle du bien-être.

* L'alimentation. Tout ce que nous absorbons est susceptible de dégrader notre terrain et donc notre santé. Nous viendrait-il à l'esprit de mettre un autre carburant dans le réservoir de notre voiture que celui qui est "fait" pour lui ? Il est indispensable de prendre soin de son corps, de l'entretenir comme n'importe quel autre bien. Comme dit un proverbe indien, '' fais du bien à ton corps pour que ton âme ait envie d'y rester.''

On a souvent tendance à croire que certaines pathologies chroniques de civilisations comme le diabète, l'hypertension, les maladies cardiovasculaires sont génétiques. Bien que nous partagions une grande part de génétique avec nos parents et nos ancêtres, c'est plutôt en répétant inconsciemment les erreurs de vie ( puisque nous avons été éduqués comme tels) que l'on conduit à l'apparition des mêmes pathologies. Mais ce n'est pas une fatalité, puisque nos comportements alimentaires sont rééducables.

*L'aspect psychologique. Le stress est omniprésent dans notre société et peut parfois avoir un impact plus important sur la santé que l'alimentation. Il est intéressant de réfléchir à son niveau de stress, à son origine et à la manière dont on le gère. Mais aussi de réfléchir aux activités qui nous donnent de l'énergie et à celles qui nous en prennent au quotidien, afin d'entretenir l'énergie de la vie qui circule en nous.

* L'activité physique : Cette dimension ne doit pas être négligée ! C'est une technique fondamentale en naturopathie car l'exercice physique influence le mouvement dans le corps ( la vie est mouvement, le mouvement entretient la vie) de manière active et autonome. Chacun redevient alors acteur dans la prise en charge de sa santé.


Bien gérer ces trois piliers de base, c'est déjà s'assurer d'un bien être au quotidien.


Extrait de'' Ma Bible de la naturopathie spéciale alimentation végétale crue" de Sarah Juhasz.



73 vues