• Marie-Amandine Brach

Un burger d'automne

Le hamburger est un incontournable.

On aime tous ce plat régressif et réconfortant.

Il se décline à toutes les sauces et peut se composer de viande, de poisson, de légumes...

En revanche, il est pour moi impossible d'aller en consommer dans les chaines de fast food industriel (même la version végétarienne).

La qualité de ce qu'on ingère devrait toujours être la priorité et il vaut mieux sauter un repas que de manger des aliments industrialisés, raffinés, transformés.

Ayez des fruits frais et des fruits secs sur vous si vous avez un rythme de travail qui ne vous permet pas de faire une vraie pause pour manger.

Organisez vous et préparez un repas à emporter comme un budha bowl par exemple.

Personnellement, je ne mange plus trop souvent de la viande. Je sens qu'elle m'affaiblit.

Les aliments morts ont un taux vibratoire très bas.

Si le sujet vous intéresse je vous met le lien d'un article très bien écrit et documenté. https://arcturius.org/nos-aliments-contiennent-la-vie-sous-forme-dondes-vibratoires-2/

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles nous devrions tous diminuer notre consommation de viande.

Que ce soit pour la préservation de notre planète, pour lutter contre la famine, pour sa propre santé, pour défendre la cause animale...

En revanche si on décide de s'en passer il faut veiller à équilibrer son alimentation afin d'avoir un apport en protéines suffisant.

Si on souhaite devenir végétarien ( ne mange pas de chair animale) ou végétalien ( ne mange pas de produits d'origine animale) ou vegan ( ne consomme pas de produits issus de l'exploitation animale) on veillera à consommer sur une journée :

- des légumes crus et cuits à chaque repas

- des fruits frais (2 tasses) et secs ( 1/2 tasse)

- des céréales à chaque repas y compris riz, pâtes et pain

- 2 à 3 portions de légumineuses ( haricots rouges, blanc, lentilles, pois chiche etc) y compris soja, tofu.

- 1 à 2 portions de produits à base d'oléagineux ( amandes, noisettes, noix de cajou, noix de Grenoble, noix du Brésil, cacahuètes) 1/4 de tasse de noix ou 2 c à s de purée d'oléagineux par portion

- De l'huile et des graines de lin, de l'huile de noix, des graines et de l'huile de chanvre, des graines de chia pour l'apport en oméga 3.

- des sources de calcium : amandes, soja, lait végétaux enrichis, épinards, chou, sésame, algues...


Je partage avec vous une recette de steak végétal d'automne.




Pour 4 personnes :


40 g de protéines de soja texturées

3 c à s de sauce tamari

1 c à s de sauce Hot chili pepper

100 g de potiron ou potimarron

1 c à s d'huile d'olive

300 g de marrons cuits au naturel

1 c à s de persil haché

1 c à s de ciboulette hachée

2 c à s de graines de chia

Huile spéciale cuisson ou ghee.


Dans un bol, mélanger les protéines de soja avec 2 c à s de tamari et et la sauce Hot chili pepper,

puis couvrir d'eau bouillante et laisser se réhydrater 30 minutes.

Couper le potimarron en petits dés et les faire revenir à la poêle dans l'huile d'olive jusqu'à ce qu'ils soient fondants.

Dans un saladier mélanger les protéines de soja avec le potimarron, les marrons, les herbes.

Mixer brièvement puis ajouter les graines de chia et mélanger à la fourchette.

Former 4 boules et les aplatir.

Cuire les burgers à la poêle sur feu vif, quelques minutes de chaque côté avec un peu d'huile ou de ghee afin de les dorer.


J'utilise ces steaks pour garnir des pains ronds à la farine complète.

Nous avons mis du ketchup ( fait maison) de la moutarde, des cornichons, des tranches fines d'oignon rouge, une tranche d'un bon cheddar et avons accompagné d'une bonne salade verte.

C'était délicieux et les enfants ont adoré.

La texture de ce steak végétal est fondante et moelleuse et les saveurs sont douces.

Vous pourriez remplacer le potimarron par des champignons: c'est excellent aussi et la saveur est boisée du coup.


https://www.pause-sante.com/bookings-checkout/atelier-culinaire



36 vues